Judy Chin

La passion de l'enseignement

Judy CHIN est imprégnée dès son enfance de culture germanique.

Après avoir commencé le piano à quatre ans avec le célèbre pianiste autrichien Robert SCHOLZ à Taiwan, elle s’envole très tôt pour Salzburg (Autriche).

Son travail pédagogique est le fruit des deux maîtres avec qui elle a étudié en profondeur: Maria CURCIO et Kurt NEUMÜLLER. Cet enseignement s’inscrit dans la filiation BEETHOVEN – CZERNY – LESCHETIZKY, lequel était un des plus grands pédagogues de son temps. Parmi ses disciples on trouve quelques uns des plus grands pianistes du XXe siècle: Ignaz FRIEDMANN, Ignacy PADEREWSKI, Arthur SCHNABEL, Benno MOISEVITCH, entre autres.

Puis la rencontre de Judy CHIN avec d’autres personnalités de dimension humaine exceptionnelle est venue élargir sa vision musicale et pédagogique : Yehudi MENUHIN,  Alexis WEISSENBERG et Leon FLEISHER. Son enseignement est basé sur une ouverture constante, au-delà des domaines musicaux ou pianistiques; avec un répertoire vaste, et de constituer un soutien solide pour tous ses étudiants.

Sa pédagogie est vigilante sur les points essentiels tels que posture, respiration, écoute, concentration, respect du texte et précision rythmique… mais elle s’attache par dessus tout à respecter les individualités. Les conseils de doigtés, par exemple, prendront en compte les différentes morphologies, conditions physiques et capacités techniques.

Mais le but essentiel est de déterminer l’objectif personnel d’interprétation, puis d’établir une planification du travail en accord avec chaque cas, de manière à être le plus efficace possible dans la poursuite de cette idée.

Biographie

Née à Taipei, Taiwan, Judy Chin commence l’étude du piano dès l’âge de  quatre ans avec Robert Scholz, pianiste et compositeur autrichien.

Admise exceptionnellement tôt, à 14 ans, dans la classe de Kurt Neumüller à l'Université Mozarteum, Salzburg, Autriche, elle y obtient le diplôme de concertiste “avec distinction”, le diplôme de Pédagogie et le doctorat de musicologie « Magister Artium ». Puis elle obtient le "Meisterklassendiplom" à la Hochschule de Munich, Allemagne dans la classe d'Alfons Kontarsky.

Elle se perfectionne ensuite avec Tatjana Nikolaeva, Leon Fleisher, Alexis Weissenberg, et de façon approfondie à Londres avec Maria Curcio, disciple du légendaire Arthur Schnabel, lui-même issu de l'enseignement de Leschetizky.

Après avoir remporté le Prix Bösendorfer Wien, Judy Chin devient lauréate de plusieurs concours internationaux: Kurt Leimer, Autriche; Viotti-Valsesia et V. Bellini, Italie.

Ces récompenses seront suivies d’une activité soutenue de concertiste en Europe et en Asie; en musique de chambre elle a joué avec les violonistes Sir Yehudi Menuhin, Roland Daugareil, Dong Suk Kang, Annick Roussin, les violoncellistes Philippe Muller, Young-Chang Cho, Yvan Chiffoleau, la clarinettiste Emma Johnson, le trompettiste Pierre Thibaud, le baryton François Le Roux…

Pour le CD elle enregistre entre autres “L’Europe préromantique”, oeuvres de Beethoven, Schubert, Reicha. Le duo de pianistes Chin-Cottet, fondé en 1988, se produit souvent en concert et enregistre “Saint Petersbourg, les derniers romantiques” CD consacré au répertoire russe à quatre mains méconnu (Balakirev, Moussorsky, Rachmaninoff, Arensky) qui remporte un grand succès.

Judy CHIN s’est produit en soliste avec différents orchestres (Mozarteum Orchester, Musica Viva, Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Taiwan Symphony Orchestra…). Elle interprète les musiques d'aujourd'hui avec plusieurs Ensembles: « Court-Circuit » « Atelier Musique Ville d’Avray » et « Ensemble Fa ». En 1999, le compositeur Jean-Louis Petit lui dédie “Eclipse” pour piano solo, qu’elle créera en Autriche et en France.

Elle enregistre régulièrement pour la radio et la télévision.

Après avoir enseigné au Mozarteum de Salzburg et à la Hochschule de Köln, elle est nommée en 1992 professeur titulaire au Conservatoire Supérieur de Paris/CRR.             

Elle enseigne également en France pour le Cefedem (Centre de Formation des enseignants de musique); à Taiwan elle est invitée de 2006 à 2009 dans deux universités de Taipei, Shih Chien University et Taiwan University of Arts.                          

Sa position au CRR de Paris lui permet d'effectuer régulièrement des échanges européens dans le cadre du programme Erasmus. Ses élèves sont fréquemment lauréats de multiples concours de piano.                                                                                                          

Divers concours internationaux l'invitent à siéger au jury: Meknès au Maroc, Wuppertal Piano Duo et  Klavierpodium München en Allemagne, Chopin-Taipei,  Chopin-Budapest, Médoc-Aquitaine, Steinway Paris, Flame Paris…

Judy Chin est régulièrement invitée à donner des Masterclasses en Europe et en Asie. Elle enseigne dans les académies internationales les plus importantes: dans le passé, académies de Flaine, Nancy, Mérignac. Depuis 2002 tous les ans à Académie Internationale d’Eté de Nice ainsi que Musicalp à Courchevel; en 2009 Euro Arts à Leipzig, 2010 Jeju en Corée.

Langues courantes : français, allemand, anglais, chinois.